Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:01
I - Définition

Maladie non immunisante à déclaration obligatoire ( administratif ). C'est une toxi-infection  ( infection accompagnée d'une intoxication produite par les toxines des germes pathogènes ) non contagieuse.


II - Causes / Facteurs de risque

Dû au clostridium tétani ou bacille de Nicolaïer qui est anaérobie strict ( pas besoin d'oxygène pour vivre ). Il se trouve dans le sol, le tube digestif des animaux ( chevaux )

La maladie peut se développer si :
- Vaccination absente ou incorrecte ( rappel du vaccin tous les dix ans )
- Introduction de spores lors d'une effraction cutanée ou muqueuse : plaie avec effractions cutanées et brûlures profondes dans les Accidents de la Voie Publique, plaies avec fractures ouvertes, plaie d'ulcères variqueux chroniques, plaie ou effraction minime qui par négligence ne fait l'objet d'aucune désinfection .
- Faible potentiel d'action de l'oxygène de l'air au niveau de la plaie : appelé oxydo-réduction. C'est quand les tissus de la plaie sont nécrosés, ischémiés avec la présence de corps étrangers souillés ( épine...)


III - Signes cliniques

- Ischémie, nécrose tissulaire au niveau de la plaie
- incubation entre 3 et 30 jours
- Trismus : contraction involontaire, permanente du visage entrainant l'arrêt de l'alimentation
- Opisthotonos : contractions générales. 2 jours après le trismus, avec membre en flexion ou extension avec arrêt des organes principaux ( coeur, poumons...)
- décès dans 30 % des cas


IV - Traitement

- pénicilline
- réanimation respiratoire
- décontracturants
- antalgiques


V - La prévention à l'arrivé d'un blessé

- Au niveau de la plaie, parage par le chirurgien avec exploration de la plaie pour évaluation des lésions, ablation des corps étrangers et nettoyage de la plaie au sérum physiologique puis une désinfection locale avec un antiseptique. Exision des tissus nécrosés, pas de sutures de la plaie.

- Contrôle de la vaccination antitétanique :
¤ Vaccin dans l'enfance constitué de 3 injections à un mois d'intervalle puis un an après puis tous les 5 ans jusqu'à l'âge adulte puis un rappel tous les 10 ans toute la vie.
¤ Si le dernier rappel date de moins de 5 ans ---> pas de rappel ni d'injection d'immunoglobuline
¤ Le dernier rappel date entre 5 et 10 ans ---> rappel de vaccination à effectuer dans l'immédiat puis reprendre les rappels
¤ Le dernier rappel date de plus de 10 ans ---> double prescription médicale dans l'immédiat d'une sérothérapie = injection d'immunoglobuline spécifique efficace de suite pour 3 semaine ET d'un rappel du vaccin= efficace à partir de 3 semaines, puis un rappel 3 semaines après la première injection puis un an parès puis tous les 10 ans.
¤ Au moindre doute, prescription du sérum et du vaccin

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires