Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 10:58

Il y a quelques temps, je me suis retrouvée hospitalisée et extrèmement douloureuse.

J'ai eu un traitement à 20h et 21h, je resonne car toujours très douloureuse...

L'infirmière  ( de nuit ) arrive en coup de vent, éteint la sonnette et me dit :

" Vous n'allez pas sonner toutes les heures, je n'ai plus rien à vous donner et là, je suis occupée, j'ai les retours post-op qui arrivent".

Puis elle est partie sans attendre de réponse de ma part...

 

Sur le coup, j'ai trouvé ça violent. Je la comprends, cette infirmière qui est revenue plus tard, me parlant normalement et me proposant un massage du dos ( j'étais alitée depuis 24h). Je comprends le pic d'activité, aillant moi même fait des services de chirurgie, quand 3 post opératoires remontent en même temps, qu'il faut surveiller, tracer, médicamenter... Et en même temps, ma plainte était elle aussi légitime, je souffrais...

 

Et je me suis questionner, ce comportement là, ne m'est- il pas arriver de l'avoir ? Débordée par ce qu'il y avait à faire ? La gestion quotidienne, l'urgence qui se rajoute et la sonnette de trop ?? La personne qui ne fait que demander pour tout et pour rien qu'on finit par ne même plus écouter, celle qui ne demande jamais mais là tout de suite, on ne peut pas lui répondre...

 

En tant que soignant, nous sommes pris dans notre propre routine...Parfois, nous oublions qu'en face de nous, ce sont des êtres humains aussi, souvent en souffrance...

 

Le ton, les mots employés ont leur importance.

Si à la place de "J'ai pas le temps et j'ai rien pour vous",  nous faisions attention à nos paroles " J'entends ce que vous me dites, je ne peux pas vous doner quelque chose toutde suite mais dès que je peux, je reviens vers vous". Le résultat serait différent, le soigné n'ai plus un objet qui subit mais une personne que nous avons pris en considération. Même si rien n'est fait dans l'immédiat, il sait que quelque chose sera fait, qu'il est entendu. Son état d'esprit sera différent, et il pourra participer à sa propre amélioration de sa qualité de vie. 

Et nous, ça ne nous aura pas pris plus de temps...

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires

Adecco Medical 30/05/2016 11:29

Témoignage très intéressant. Vous qui êtes infirmière, avez pu vous rendre compte de l'importance de la relation qu'il y a entre une infirmière et son patient.