Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 10:23
I - Définition

Perte de substance cutanée chronique sans tendance à la cicatrisation spontanée.



II - Causes, facteur de risques, signes cliniques, examen complémentaire en fonction de type d'ulcère

a - Ulcère veineux

Facteurs de risques :
- femme
- obésité
- phlébite
- insuffisance veineuse
- insuffisance cardiaque

Signes cliniques :
- unique, de grande taille, peu douloureux, localisé en sus médullaire externe
- présence de varices, examen artériel normal
- peau péri-lésionnelle : exzéma variqueux, hypodermatite

Examens complémentaires :
- echodoppler veineux des membres inférieurs


b - Ulcère artériel

Facteurs de risques :
- homme
- problème vasculaire

Signes cliniques :
- unique, souvent mulitples
- peau péri-ulcéreuse : blanche acyanique, lisse, froide, dépilée
- abolition d'un ou plusieurs pouls périphériques

Examens complémentaires :
- echodoppler artériel des membres inférieurs
- artériographie


c- Ulcère mixte artério veineux

signes et examens complémentaires qui regroupent les deux catégories précédentes


d- Ulcère d'origine infectieuse

Streptocoque ou staphylocoque : ulcération nécrotique, inflammation, nécrose
Bactérienne, parasitaire ( lèpre, syphilis )
VIH


e- Ulcère d'origine hématologique

Syndrôme myéloprolifératif ou dysglobulinémie
anémie hémolytique congénitale
Chez le sujet jeune : drépanocytose ( maladie des hématocies ), thalassémie...
Troubles de la coagulation


f- Ulcère d'orgine neurologique

Mal perforant plantaire :
- Homme
- cause : diabète +++
- Points d'appui
- indolore
- hyprkératose
- neuropathie sensitive

Pyoderma gangrenosum


III - Traitement

a - Traitement étiologique

hygiène de vie :
- perte de poids,
- arrét du tabac
- activité physique
- douche

Ulcère veineux :
- contention veineuse
- surélévation des jambes
- sclérothérapie ou éveinage chirugical
- veinotonique
- rééducation à la marche
- mobilisation de l'articulation tibiotarsienne

Ulcère artériel :
- médicaments
- chirugie ( revascularisation )
- prostacycline


b - Traitement local

Détersion :
- nettoyage de l'ulcère : savon et eau ou sérum physiologique, pas d'antiseptiqe
- détersion mécanique si fibrine ou nécrose : décapage au bistouri, à la curette ou aux ciseaux ; +/- Emla ou Xylocaine
- Alginates et Hydrogels ( type purilon ) laissés de 48 à 72 heures
- enlever l'hyperkératose : si celle çi est importante : bain pour ramollir les peaux

Bourgeonnement :
- pansement gras ( tulles ) : Urgotul, jelonet, adaptic...
- hydrocolloïdes : et hydrocellulaires pouvant être laissés pendant 5 joursde suite
- Alginates ( algostéryl )  car hémostatiques

Réépithélisation :
- idem
- greffe de peau
- facteurs de croissance ( ialuset, effidia ), substituts cutanés

Traitement  peau périlésionnelle :
- contention élastique
- antibiothérapie si dermo-épidermite
- dermocorticoïdes ( locoïd ) si exzéma de contact


IV - Actions infirmières

- Evaluation de la douleur
- Insister sur l'hygiène de vie
- Observation de l'évolution de la plaie et transmission au médecin pour adapter le traitement
- Installation du patient lors du soin pour son confortlui du soignant

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires