Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 18:40
I - Définition

Occlusion d'une veine profonde par un caillot dans les membres inférieurs pouvant entrainer une embolie pulmonaire ou des ulcérations variqueuses.


II - Physiopathologie

ralentissement du flux sanguin + hypercoagulabilité = formation d'un caillot


III - Facteurs favorisants

- immobilisation
- insuffisance veineuse
- surpoids et/ou obésité
- déficit en anticoagulants naturels
- arthérosclérose
- grossesse et post-partum
- tabac


IV - Signes cliniques

-douleur à la dorsiflexion: signe de Homans
- chaleur
- ballotement du mollet diminué
- oedême
- dissociation pouls/température : la température reste stable ou s'élève légèrement tandi que le pouls  s'accélère


V - Examens complémentaires

Echodoppler des membres inférieurs
bilan de coagulation :  D-dimères élevés signent une hypercoagulation


VI -  Traitement

Préventif : Anticoagulants
                  Activité physique
                  Bas de contention

Curatif : Anticoagulants : Héparine non fractionnée en PSE : Examen de contrôle : TCA supérieur à 2 à 3 fois le témoin
                                             Héparine non fractionnée en sous-cutanée : examen de contrôle:  TCA
                                             Héparine à bas poids moléculaire 
                                             puis relais par AVK
               Contention veineuse
               Repos strict au lit pour éviter la migration du caillot


VII - Actions infirmières

Education du patient pour le traitement et le relais par AVK.
Pose des bandes de contention ( avant le lever, propres, adaptées à la taille de la personne, sans trous ni effilochage)
Explication de la maladie et de la prévention, des examens complémentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires