Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 19:17
I - Définition

Obstruction d'une artère pulmonaire par un caillot.
Evolution défavorable de la maladie thromboembolique pouvant être mortelle.


II - Physiopathologie

Migration d'un ou plusieurs thrombus veineux vers le coeur droit puis vers les artères pulmonaires.
En conséquence : respiratoires : hypoxie ( diminution de l'oxygène)
                                                             hypocapnie ( diminution du dioxyde de carbone)
                                  cardiaques : défaillance cardiaque droite et désamorçage du ventricule gauche 


III - Facteurs favorisants

Existence d'une thrombose veineuse profonde
Mêmes facteurs favorisants que cette dernière


IV - Signes cliniques

douleur thoracique
polypnée superficielle angoissante
toux irritative
hémoptysies fractionnées
diminution de l'amplitude respiratoire du côté atteint
tachycardie
épanchement pleural
cyanose


V - Examens complémentaires

Gaz du sang ( hypoxie, hypercapnie)
Scintigraphie pulmonaire ( anomalie de perfusion)
Échographie
Radio du thorax ( atélectasie )
Angioscanner thoracique (remplace l'examen suivant de plus en plus)
Angiographie pulmonaire
Bilan de coagulation ( D-dimères élevés)
ECG ( inversement de l'onde T)
Echo Doppler des membres inférieurs ( recherche d'une phlébite)


VI - Traitements

Repos strict au lit
Oxygénothérapie
Anticoagulants ( héparinothérapie et relais des AVK, INR entre 2 et 3)
Contention veineuse
+/- fibrinolyse ( embolie massive avec état de choc ou hypotension)
+/- Embolectomie ( lever l'obstacle si embolie grave, rare)


VII - Actions infirmières

Faire relever les jambes, prévention d'escarres
Vérifier les constantes ( tension, saturation en oxygène)
Education du patient aux anticoagulants

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires

Mademoiselle Coco 13/02/2009 23:52

Hmmm après 3 phlébites, ma mère en a fait une à 29 ans ... La plus grosse peur de notre vie.
Et 20 ans plus tard, c'est toi qui m'expliques ce qui aurait pu provoquer le plus grand drame de mon existence, et je t'en remercie. Jusqu'à maintenant, je ne savais vraiment pas ce qu'était une embolie pulmonaire.
Bisous madame, ça sent la future infirmière bien bosseuse tout ça :)