Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 16:34
Brûlure: lésion produite sur une partie du corps par l'action d'une flamme, de chaleur, du froid ou d'une substance corrosive.

Facteurs de gravité de la brûlure:

âge du patient et passé médical
localisation
étendue
profondeur


Prise en charge du premier degré

Atteinte de la couche superficielle de l'épiderme sans atteindre la couche basale
rougeur persistante, coup de soleil, érithème

Soins infirmiers:
         crème hydratante ou biafine trois fois par jour
         humidification
         hydratation
         toilette au savon neutre
         antalgique: paracétamol
         vétements en coton

cicatrisation sous huit jours maximum par desquamation accélérée


Prise en charge du deuxième degré superficielle

atteinte de tout l'épiderme mais la couche basale est intacte
phlyctène douloureuse

le soin:
             baigner les parties molles pour ramollir à l'eau du robinet et savon neutre
             mettre à plat les phlyctènes ( découper) sauf la pulpe des doigts.
             rincer à l'eau et sécher
             pommade ( flammazine ou ialuset +) en couche épaisse recouverte de tulle gras
             compresse de coton et bandes velpeau ou méfix

cicatrisation 10 à 15 jours
hydratation, protection du soleil


Prise en charge du deuxième degré profond

atteinte de la jonction dermo-épidermique,
+/- athone, aspects blancs, hypoesthésie (perte de la sensibilité) mais douleur, oedème réactionnel

Soins infirmiers:

                 hydratation et alimentation hyperprotidique et hypercalorique
                 antalgiques
                 bain et savon de marseille
                 partcipation du patient
                 décapage et mobilisation des articulations
                 rinçage à l'eau tiède
                 Flammazine ou Elase si action décapante
                 surveillance de la température

cicatrisation en trois semaines
si retard, greffe.


prise en charge du troisième degré

atteinte du derme voire hypoderme avec destruction de l'innervation et de la vascularisation
perte de sensibilité et destruction de la pilosité
décapage fréquent au bloc et greffes de peau

mêmes soins
vétements compressifs

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires

carremus mirlande 04/08/2015 15:50

J'me sens très heureuse en prodiguant des soins inf. C'est pourquoi je me lance corps et âme des les recherches.c'est un honneur pour moi de souhaiter du couragea tout ceux qui en font parties.haiti

jasmine pierre 15/07/2015 17:11

Je suis très fière d'être une infirmière et cela me rend très heureuse

Mademoiselle Coco 23/11/2008 15:24

C'est vraiment beaucoup de courage que d'avoir choisi ce métier, je t'assure que je suis admirative ...
Mes parents ont tous les deux fait des études d'infirmier(e)s (et seule ma mère est aujourd'hui infirmière, depuis 30 ans) et tous deux m'ont dit que le stage dans le service des brûlés avait été le plus traumatisant. Je ne sais pas comment toi tu gères ça, mais bravo.
Bisous