Mardi 23 février 2010 2 23 /02 /Fév /2010 11:03

I- Définition

Technique d'injection qui permet d'administrer dans le tissu sous-cutané d'un patient : des solutés et ou des médicaments en continu ou en discontinu.


II - Généralité

a ) Champ de compétence

Acte infirmier réalisé sur prescription médicale écrite nominative ou sur protocole
- Code de santé publique : Art 43.11-7 sur le rôle prescrit


b ) Indications

- Prévention de la déshydratation en seconde intention lorsque l'apport hydrique est insuffisant par voie orale
- Déshydratation modérée en complément d'un apport oral.


c ) Contre-indications

- Absolues :
¤ situation d'ugence ( choc hypovolémique )
¤ infection cutanée étendue
¤ odème volumineux

- Relatives :
¤ cachexie extrème
¤ hypocoagulabilité


d ) Effets secondaires

- Oedème localisé ou en déclive
- Douleur si le débit de la perfusion est trop élevé
- Infection cutané
- Nécrose cutané
- Hématome


III - Mise en place de l'hypodermoclyse

a ) Solutés injectables

- Glucosé 5 %( + 4 g de Nacl/L )
- soluté polyionique G5%
- chlorure de sodium 0,9 % ( appelé aussi sérum physiologique / NaCl)

Quantité de 500 à 1500 ml / 24h / site de pose


b ) Préparation du matériel

- Prendre connaissance de la prescription médicale
- Désinfecter le chariot de soins
- Sortir le matériel nécessaire : poche de soluté, perfuseur de 180 cm, dispositif intra cutané ou minicathéter, pansement stérile, compresses ou cotons stériles, bétadine ou biseptine ou alcool, gants non stérilisés à usage unique, minicontainer, sacs poubelles noir (emballages) et jaune ( compresses ), pied à perfusion
- Préparer et  purger la perfusion dans la salle de soin 
- L'identifier au nom du patient ( étiquette ou au feutre), avec la date et la durée prévue de la perfusion
- Laisser l'extrémité de la perfusion dans l'emballage


c ) Réalisation du soin

- Mettre le matériel sur un plateau ( "prêt à être brancher ) et le déposer sur l'adaptable
- Lavage des mains
- Choisir la zone d'injection sur la face externe de la cuisse, sur l'abdomen à 10 cm minimum de l'ombilic ou éventuellement sur la région scapulaire
- Varier les points de ponction tous les jours ou tous les deux jours si non repiquée
- Mettre les gants
- Antiseptie de la peau
- Pincer la peau
- Piquer dans le pli en biais avec un angle de 30 °, biseau vers le haut
- Rejeter et jeter immédaiteemnt le mandrin dans le container
- Connecter le perfuseur au mini-cathéter
- Fixer le mini cathéter avec le pansement occlusif
- Ouvrir le débit et le régler
- Répartir les déchets dans les poubelles et les fermer
- Se laver les mains
- Cocher le diagramme et noter le site d'injection/ transmissions

Il est possible de piquer avec une épicranienne : dans ce cas là, on connecte tout dans la salle de soin en purgeant l'épicranienne, on pique et on fixe : pas besoin de container car l'aiguille reste.

Tout le long du soin, on explique nos gestes et on rassure la personne


IV - Surveillance

- Le débit pour une perfusion en prévention est de 500 ml sur 6 heures minimum, à vérifier régulièrement car la personne peut bouger...
- Fixation du mini cathéter
- Point d'injection ( à changer si apparition de rougeur )
- Le pansement
- Si apparition d'un oedème important arréter la perfusion et masser doucement

Tout le long de ce traitement, il faut continuer à favoriser l'apport hydrique par voie orale.

Par heike - Publié dans : l'infirmier - Communauté : Les blouses blanches
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Catégories

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recherche

Texte Libre

Cliquez dessus si vous aimez mon site!
blogCloud
       http://www.tagzeo.com/cuisine

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés