Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 18:49

4629878473_981263ae01.jpg

Pendant la formation, nous, étudiants, avions l'occasion de réaliser des stages en entreprises ( lors d'un des deux stages de santé publique ). Ceux-çi avaient mauvaise réputation : ce n'est que de la paperasse et on s'ennuie !

Résultat, je n'y suis jamais allée.

 

Il y a quelques temps, on m'a proposé quatre jours en entreprise  : une grosse usine avec fonderie..

C'était pour moi l'occasion de découvrir ce milieu. J'ai accepté.

Ma mission commençait lundi.

 

C'est beaucoup de bobologie : coups et hématomes, entorses, douleurs lombaires, plaies diverses ( surtout aux mains ). J'aurais pu avoir des petites fractures ( dû à un coup de marteau par exemple ) et des limailles dans les yeux mais ce n'est pas encore le cas... Il me reste une journée.

Accidents du travail mais aussi domestiques. Tique, oedèmes des membres infirmiers génants, douleurs diverses...

Les ouvriers et  personnels de bureau viennent d'abord voir l'infirmier du travail pour les soigner ou les orienter vers leur médecin traitant si besoin. Je trouve très interéssant ce recours là qui évite d'engorger les urgences et les médecins de ville inutilement.

 4655966561_4f73141635.jpg

Ensuite, il y a l'aspect : visites du travail. Là je parle de quelque chose que je n'ai pas encore vu en pratique car le médecin était en vacance lundi et il sera là demain...

En théorie, mon travail consiste à réaliser une bandelette urinaire pour dépister un taux de sucre dans les urines ( le diabète ) et la présence de sang  ou hématurie ( surtout pour les hommes : les maladies de prostate ).

Mais aussi un test audio : enfin tous les deux ans dans cette entreprise donc pas pour le groupe que je reçois demain. Il est vrai que les ouvriers sont soumis à un bruit intense. Enfin un test visuel puis un petit interrogatoire sur l'apparition d'une nouvelle patho ou un changement d'adresse... Le médecin réalisera sa consultation aussi.

 4651003429_5a552b63bc.jpg

Enfin, il y a la prévention. Aujourd'hui, un labo ( enfin une personne ) est venu pour faire des moulages pour les protections auditives pour une vingtaine d'ouvriers. C'était très interéssant mais je reparlerais une autre fois de ce que j'ai appris aujourd'hui. Je sais aussi que l'infirmier habituel  fait des rencontres avec une diététicienne. Dans ce milieu,  le seul vrai repas de la journée que font certains personnels est celui de la cantine ! Il y a aussi les préventions par rapport à la vue, au tabac, aux douleurs lombaires, au canal carpien et autres pathologies professionnelles.

 

En fait, ce remplacement me fait voir la limite de l'intérim car je ne peux pas m'investir comme la personne que je remplace. Il me manque trop de données ( et l'accés à l'ordi ! ) mais ce que je découvre du métier me fait bien envie.

Bien sûr cette profession est en voie de disparition : car on resserre le budget partout, car les "chefs" ne voit pas l'intérêt, car beaucoup d'entreprises ferment et donc les infirmiers sont licenciés...

 

Moi, je me dis que ce métier se rapproche des infirmières de santé publique qui a été créé depuis 2 ou 3 ans dans les cabinets de médecin qui font de la prévention, de l'éducation et qui bientôt trieront les patients qui ont besoin effectivement de voir le médecin ou non, avec un pouvoir de prescriptions qui s'étendra de plus en plus... Pénurie de médecins oblige !

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires