Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 15:41

I - Les missions de l'infirmière de l'éducation nationale

 

La mission de promotion de la santé en faveur des élèves a pour objectif (...) de veiller à leur bien-être, de contribuer à leur réussite et de les accompagner dans la construction de leur personnalité individuelle et collective.

 

Orientations genérales pour la politique de santé en faveur des élèves, BO n°1 du 25 janvier 2001

 

 

 

Missions :


- Favoriser les apprentissages, veiller au bien-être de l'élève et à son épanouissement

 

- Participer à la formation des jeunes dans le domaine des sciences de la vie et améliorer leur capacité à mettre en valeur leur propre santé

 

- Agir au sein de l'équipe éducative comme conseiller de santé

 

- Conseiller en matière de prévention, d'éducation à la santé, d'hygiène et de sécurité les chefs d'établissement

 

- Aider l'élève à construire son projet personnel et professionnel

 

- Contribuer à faire de l'école un lieu de vie et de communication

 

- Porter une attention particulière aux élèves en difficulté

 

- Favoriser l'intégration scolaire des jeunes handicapés et des jeunes atteints de maladies chroniques

 

- Contribuer à la protection de l'enfance en danger

 

- Organiser le recueil et l'exploitation des données statistiques des infirmières

 

 

 

 

Pour cela, l'infirmier peut mener toute une série d'actions collectives :


-  Accueillir et accompagner les élèves : peu importe le motif dès qu'il y a une incidence sur sa santé ou sa scolarité. Elle évalue la situation, pose un diagnostic infirmier ( rôle propre ), met en place la démarche de soins voire oriente vers la structure la plus adaptée. Elle assure un suivi et un accompagnement individuel, en relation avec les autres professionnels ( éducation ou de santé ) et les parents.

 

- Organiser les urgences et les soins : Pour cela, elle évalue le degré de gravité, effectue les premiers soins, fait appel au SAMU, applique le protocole national sur l'organisation des soins et des urgences dans les écoles et les établissements publics locaux d'enseignement, avertit le directeur ou chef d'établissement et prévient la famille. Elle applique les traitements ambulatoires des troubles compatibles avec la scolarité sur prescription du médecin traitant ou de sa propre initiative, ainsi que dans le cadre des projets d'accueil individualisés (PAI )

 

- Contribuer par un dépistage infirmier à la visite médicale obligatoire des 5-6 ans : entretien, examens biométriques, dépistages des troubles sensoriels, vérification des vaccinations, suivi des avis donnés aux familles

 

- Organiser un suivi infirmier : des élèves signalés lors du bilan précédent ou au cours de leur scolarité comme étant en situation de fragilité ou d'un niveau donné de classe. Entretien, examens biométriques, examen bucco-dentaire, hygiène générale, dépistage des troubles sensoriels, prise de tension artérielle, dépistage des handicaps et anomalies du squelette, vériffication des vaccinations, retranscription sur le dossier de santé de l'élève, suivi des avis donnés aux familles, orientation vers un professionel de santé si urgence, signalement au médecin de l'éducation nationale si besoin d'un suivi médical personnalisé.

 

- Développer une dynamique d'éducation à la santé : Promouvoir une vision positive de la santé par une valorisation des capacités des élèves. Venir en aide aux élèves manifestant des signes inquiétants de mal-être ( produits illicites, absentéisme, désinvestissement scolaire, conduites suicidaires ). Education à la sexualité et à la prévention du SIDA

 

- Mettre en place des actions permettant d'améliorer la qualité de vie des élèves en matière d'hygiène, de sécurité et d'ergonomie : recherche sur les facteurs pouvant affecter l'élève en milieu scolaire : locaux scolaires, installations sportives, internats, installations sanitaires, restauration collective

 

 

 

Mais aussi une série d'actions individuelles :


- Organiser et réaliser le suivi de l'état de santé des élèves

 

- Suivre les élèves signalés par les membres de l'équipe éducative

 

- Suivre les élèves des établissements de certaines zones rurales, des zones d'éducation prioritaire ( ZEP ), des établissements sensibles et des établissements relevant du plan de lutte contre la violence en milieu scolaire

 

- Mettre en place des dispositifs adaptés en cas d'évènements graves survenant dans la communauté scolaire

 

- Agir en cas de maladies transmissibles survenues en milieu scolaire

 

- Intervenir en urgence auprès d'enfants ou adolescents en danger ( victimes de maltraitance ou violences sexuelles )

 

- Contribuer à l'intégration scolaire des enfants et adolescents atteints de handicap

 

- Aider à la scolarisation des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période

 

- Mener des actions de recherches ( données épidémiologiques...)

 

- Mener des actions de formation des personnels de l'éducation nationale

 

Circulaire n° 2001-014 du 12 janvier 2001 paru au BO n°1 du 25 janvier 2001

 

 

 

 

II - Cadre de référence

 

 

A - Rôle propre

 

Les soins liés aux fonctions d'entretien et de continuité de la vie. Art R4311-3, R4311-5 et R4311-6 du code de santé public

 

L'infirmière identifie les besoins ( recueil de données ) des élèves ou du personnel, pose un diagnostic infirmier, formule des objectifs de soins, élabore des actions et protocoles de soins infirmiers, et évalue l'atteinte des objectifs

 

 

B -  Rôle prescrit

 

Application des prescriptions données par un médecin; prescriptions écrites, nominatives, quantitatives et qualiquatives, datées et signées, sauf urgences. 

Protocole national sur l'organisation des soins et des urgences dans les écoles et EPLE : BO n°1 du 06 janvier 2000

 

 

 

 

III - Les différents lieux d'exercice de l'infirmière

 

 

A - National

 

Sous l'autorité du ministre : impulse et évalue la politique de santé en faveur des élèves.

Anime le réseau des conseillers techniques académiques autour des axes prioritaires.

Définit le cadre des rapports annuels et les modalités de recueil des données statistiques.

 

 

 

B - Académique : Infirmière conseillère technique auprès du recteur

 

Sous l'autorité du recteur : le conseille pour la mise en oeuvre de la politique de santé.

Anime et coordonne les conseillères techniques infirmières auprès des inspecteurs d'académie.

Encadre l'activité des infirmières ( expertise professionnelle )

Met en oeuvre la politique rectorale de formations des infirmières

Organise un tutorat professionel ( stagiaires )

Intervient dans le dispositif de formation des professionels de l'éducation

Rédige le rapport rendant compte de l'activité des infirmières et la synthèse des recueils statistiques

Participe aux programmes régionaux de santé

 

 

 

C - Départemental : Infirmière conseillère technique responsable départementale


Sous l'autorité de l'inspecteur d'académie, le conseille sur la mise en oeuvre de la politique de santé en tenant compte des spécificités du département et des localités

Anime, coordonne la réflexion autour de la politique de santé envers les élèves

Met en oeuvre les actions prioritaires définies au plan national, élabore les programmes d'actions à promouvoir

Participe aux groupes de travail départementaux mis en place par le préfet ( programmes régionaux de santé )

Diffuse les programmes d'actions des infirmières auprès du personnel de l'éducation nationale

Met en place les dispositifs pour l'information statistique, Handiscol

Participe à la formation des personnels infirmiers

Met en place un tutorat professionel

Accompagne les infirmiers nouvellement nommés

Elabore le rapport départemental de l'activité de l'ensemble des infirmières et le recueil de statistiques

Transmet aux infirmières de terrain le protocole national des soins et des urgences dans les écoles et EPLE

Collabore à la mise ne place des PAI

Donne son avis  sur les habilitations sollicitées par les associations départementales ou locales souhaitant intervenir en milieu scolaire

Favorise la mise en oeuvre des partenariats avec les différents services de l'étrat et les collectivités territoriales

 

 

 

D - Local 

 

 

1 - Infirmière en établissement

 

Collège ou lycée d'enseignement général, technologique ou professionel, en EREA

Peut être à temps partiel sur plusieurs établissements

Externat ou internat ( logé )

 

 

2 - Infirmière mixte


Affecté dans un collège mais partage son temps avec son secteur primaire de recrutement. Peut aussi être sur plusieurs collèges et plusieurs secteur de recrutement

 

 

3 - Infirmière en poste universitaire


Services universitaires ou interuniversitaires de médecine préventive et de promotion de la santé

Supèrieur hiérarchique : président de l'université

 

 

 

Les horaires de travail pour l'infirmière au niveau local :


Les horaires de travail sont définis par le décret n°2000-815 du 25 août 2000 (aménagement du temps de travail dans la fonction publique de l'Etat )

 

A temps complet, temps de travail réparti sur 36 semaines ( temps de présence des élèves )

 

Temps de travail hebdomadaire de 44 heures

 

39h30 en présence des élèves sur 5 jours à 5 jours et demi. Emploi du temps établi par le chef d'établissement en concertation avec l'infirmière

En internat, chaque semaine, 3 astreintes obligatoires de 21h à 7h et possiblilité de services de soirées de 18h à 21h. Logement de fonction concédé par nécéssité absolue de service.

 

4h30 en dehors pour les réunions, la documentation, la recherche, la rédaction de rapports... A l'initative de l'infirmière et sous sa responsabilité

 

 

 

 

IV- Organisation des soins et des urgences

 

Décrite dans la note du 29 décembre 1999 parue au BO n°1 du 06 janvier 2000 :

 

Protocole national sur l'organisation des soins et des urgences dans les écoles et les établissements publics locaux d'enseignement :

Liste du matériel, composition de la pharmacie courante et d'urgence, protocole d'urgence, contraception d'urgence

 

 

 

V - Outils à disposition

 

 

A - Cahier de l'infirmière ou SAGESSE


 

Circulaire n° 2003-035 du 27 février 2003


Tout acte doit être mentionné avec l'heure précise de l'intervention, sa nature exacte, les mesures de soins prises à l'initiative de l'infirmier.

 

Sous la responsabilité de l'infirmière et est soumis au secret professionel.

 

Deux volets constituent le cahier de l'infirmière :

- Volet 1 : actes et suivis infirmiers  (actions individualisées )

- Volet 2 : autres activités de l'infirmière (réunions, formation,recherche ), actions collectives initiées par l'infirmière

 

Ou logiciel de gestion des passages des élèves à l'infirmerie pour le secondaire : SAGESSE ( système automatisé gestion santé établissement )

 

 

B- Autres...

 

Fiche infirmière de renseignements confidentiels : Conçue par l'infirmière, remplie par les familles

 

 

Fiches d'urgence à l'intention des parents : Non confidentielle, renseignée à chaque début d'année par les parents, destinée à l'administration. Comporte les coordonées des personnes à contacter en cas de problème de santé, celles du médecin traitant, la date du dernier rappel anti-tétanique, les éléments médicaux importants

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires

Adecco Medical 06/06/2016 15:56

Bonjour, article très intéressant et complet recadrant le champ d'action d'une infirmière au sein de l'éducation nationale. Veiller au bien être des élèves de manière pédagogique est un facteur important pour que ces élèves se constituent une bonne hygiène de vie.

Emploi infirmier 18/08/2014 12:48


Bonjour,


Votre article est très intéressant et très complet!


Le poste d'infirmière de l'éducation nationale est vraiment très passionnant, dommage que la rémunération ne soit pas abordée, car j'aurais aimé pouvoir estimer les avantages financiers. Je suis
infirmière en CHU depuis à peine 1 an et j'aimerais changer de secteur, j'hésite encore.


Pour le moment, je vais m'orienter vers l'intérim et faire des remplacements en cabinets privés pour voir ce qu'il en est mais, j'aimerais savoir aussi s'il y a beaucoup d'offres de travail en
écoles/universités et les salaires. Si vous avez plus d'informations, je suis preneuse.


Merci d'avance

heike 25/09/2014 19:26



Désolé pour le retard de réponses, je déménageais...


Le concours est très dur car beaucoup de demandes et peu de postes... Il faut relativement bien s'entrainer au concours.


Pour le salaire, je sais que ça dépend d'une grille de la fonction publique, il me semble donc que c'est le même qu'à l'hopital mais je vais vérifier ça pour vous dire.



li-lou 13/10/2013 09:59


Si seulement nous avions une infirmière par école ou par collège ! Est-ce trop demandé ? Elles ont tellement à faire...

heike 13/10/2013 15:04



Oui, normalement, il y a une infirmière sur chaque collège mais pas forcément toute la semaine puisque qu'une infirmière peut être sur plusieurs collèges à la fois. Quand aux écoles, c'est les
infirmières des collèges qui y vont donc souvent, elles ne font ques les bilans des 5-6ans et encore ! Tellement dommage vu le rôle qu'elles ont d'écoute, de prévention...