Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 21:03

Puberté : Transition de l'enfance à l'adulte pendant laquelle les organes de reproduction deviennent fonctionnels.

 

I - Le déroulement normal de la puberté

 

 

A - Clinique

 

1- La croissance staturopondérale

 

Accélération de la croissance staturale de 7-9 cm pr an avec un gain moyen de 25 cm chez la fille et 28 chez le garçon. La croissance pondérale diffère de celle de la taille.

 

 

2- La répartition des graisses

 

Chez les hommes, la masse graisseuse diminue pour être remplacé par la masse musculaire

Chez les femmes, la masse graisseuse se développe au niveai des hanches et des cuisses ( gynoïde )

 

 

3- Développement des gonades et des caractères sexuels secondaires ( classification de tanner )

 

Chez la femme :

Stade 1 ( pré-pubère ) : pas de glandes mammaires palpables, pas de rêgles, absence de poils

Stade 2 ( 11 ans ) : bouton mammaire et élargissement aréolaire, quelques poils sur les grandes lèvres quelques mois après, augmentation du volume ovarien

Stade 3 ( 12 ans ) : tissu mammaire plus large que l'aréole et extension des poils vers le pubis

Stade 4 ( 13 ans ) : Aréole surélevée par le tissu mammaire, développement pileux presque terminé, début des règles ( souvent irrégulières)

Stade 5 ( 15 ans ) : développement mmaire complet, pilosité adulte, cycle des règles plus régulier

 

Chez l'homme :

Stade 1 ( pré-pubère ) : testicules et verge prépubère, absence de poils

Stade 2 ( 12 ans ) : augmentation des testicules ( développement des tubes séminifères ) et coloration du scrotum, apparition de quelques poils

Stade 3  ( 13 ans ) : début d'augmentation de la verge, augmentation de la pilosité

Stade 4 ( 14 ans  ) : augmentation du volume de la verge, des testicules, pilosité presque adulte avec le début de la pilosité sur le visage et mue de la voix

Stade 5 ( 15 ans ) : développement adulte et pilosité complète

 

 

B - Radiologique


Atteinte de la maturation squelettique ( âge osseux ) évaluée par la radiographie de la main gauche voir du coude, apparition de l'os sésamoïde

 

 

C - Biologique

 

Augmentation des hormones LH et FSH ( hypophysaires ), des hormones de croissance, des stéroïdes sexuels : oestradiol et testostérone

 

 

 

II - Les variantes de la puberté normale

 

A - Développement prématuré isolé des seins chez la fille

 

thélarche précoce : avant l'âge de 8 ans

 

 

B - Développement prématuré isolé de la pilosité pubienne

 

Adrénarche précoce : avant l'âge de 8 ans chez la fille et 10 ans chez le garçon

 

 

C - Variations de survenue des premières rêgles


Survenue "normale" entre 10 et 15 ans, d'une durée de 2 à 8 jours/ le cycle se régule entre 18 et 24 mois après les premières règles ( Ménarche )

 

 

D - Retard pubertaire

 

Chez la fille : absence de développement mammaire après 13 ans ou des règles après 15 ans

Chez le garçon : absence d'augmentation du volume des testicules après 14 ans

 

Origine centrale : hypogonadisme hypogonadrophique congénital, aquis ( tumeur hypophysaire), fonctionnel  (troubles alimentaires )

Origine périphérique : hypogonadisme hypergonadrophique  dû à des syndrômes ( de turner chez la fille ou de klinfelter chez le garçon )

Origine par défaut : retard simple


Traitement dépendant de l'étiologie  : traitement substitutif si besoin

Travail autour de l'acceptation de ce retard ( surtout chez le garçon )

 

 

III - La puberté précoce

 

1 - Définition

 

Apparition des signes de la puberté avant 8 ans chez la fille et 10 ans chez le garçon

 

Puberté précoce centrale ou isosexuelle dite "vraie" :

origine hypothalamo-hypophysaire ( tumeur cérébrale, malformations congénitales, traumatismes craniens,  causes post-infectieuse ( méningite )...)

 

Puberté précoce périphérique:

sécrétion de stéroîdes sexuels par une gonade autonome : tumeurs

 

 

2 - Clinique

 

Croissance staturale rapide

Augmentation des testicules pour le garçon ou des seins pour la fille

 

 

3 - Conclusion

 

La puberté précoce peut poser des problèmes au niveau psychologique chez l'enfant comme dans le reste de la famille.

Son traitement peut nécessiter des traitements lourds ( cancers,....) et donc des difficultés à suivre un parcours scolaire classique.

Partager cet article

Repost 0
Published by heike - dans l'infirmier
commenter cet article

commentaires